Encore une journée sur la route mais grace à Yusuf (et à Monsieur Ümit), celle-ci s'est plutôt bien passée. Rien à dire sur la visite du caravansérail, Yusuf a assuré. Pas de problème pour le déjeuner, c'était bon. J'ai même trouvé le livre de Hodja en français pour ma copine maîtresse. En fait tout est bien allé jusqu'à 16h30. Puis Yusuf nous a parlé pêle-mêle de l'Anatolie, du nombre d'Or (je vous donne au passage la construction graphique pour le retrouver), des tournesols, de la Mer Noire, de la Mer Blanche... En fait, il était en manque de Raki. Nous avons alors prétexté l'anniversaire de Martine et hop ! Deux Rakis ! Le lendemain nous avons fait un tour dans le vieil Antalya mais surtout laissé des devises dans le magasin de cuir pour que les Turcs soient moins pauvres...